Les colombinés

Les pigeons, les tourterelles et les colombes appartiennent à la famille d’oiseaux appelés les colombinés. Ces oiseaux ont un corps robuste, un cou court et un petit bec mince partiellement recouvert d’une bosse charnue. Ils ont de petites pattes et une petite tête. Ils ont de grandes ailes. Les ailes des pigeons sont très musclées, ce qui les positionne parmi les oiseaux qui volent le mieux.

Les colombinés bâtissent des nids assez fragiles à l’aide de brindilles et de débris. Ils construisent leurs nids dans les arbres, sur des rebords ou à même le sol, selon les espèces.  Les femelles pondent un ou deux oeufs à la fois. Les deux parents s’occupent de leurs oisillons. Les oisillons quittent le nid entre l’âge de 7 et 28 jours. Les parents produisent du « lait de jabot » ou « lait de pigeon » pour leurs oisillons.

Il y a beaucoup de tailles de colombinés à travers le monde. Les plus grandes espèces sont les pigeons couronnés de Nouvelle-Guinée qui sont presqu’aussi gros que des dindes. Ils pèsent entre deux et quatre kilos. Les plus petits colombinés sont les colombes d’Amérique qui sont presqu’aussi petites que des moineaux et ne pèsent que 22 grammes. Parmi les espèces qui vivent dans les arbres, la plus grande est le pigeon impérial de Marquesan. Il mesure plus de 50 cm de long et pèse presqu’un kilo. Quant au ptilope nain, c’est la plus petite des espèces qui vivent dans les arbres : il ne mesure que 13 cm. On a tendance à parler de « colombes » ou de « tourterelles » quand il s’agit d’espèces de petite taille et de « pigeons » quand elles sont plus grandes. Le plus grand colombiné qui ait jamais existé est le dronte, plus connu sous le nom de dodo.

Les colombinés se nourrissent de graines, de fruits et de plantes. On peut les répartir en deux groupes – ceux qui mangent des graines et ceux qui mangent des fruits. Ceux qui mangent des graines mangent en général à même le sol, tandis que ceux qui mangent des fruits tendent à se nourrir dans les arbres. Ils peuvent s’accrocher sur les branches d’arbres et même se suspendre à l’envers pour atteindre les fruits. Certaines espèces comme les ptilopes et les « quail-doves » mangent aussi des insectes et des vers, en plus de fruits et de graines.

Ptilinopus sont très coloré
Le ptilope est très coloré.

Les colombinés qui mangent des graines tendent à être couverts par une couche de plumes monotone, à quelques exceptions près. Mais ceux qui mangent des fruit ont des plumages beaucoup plus colorés. Parmi eux, les ptilopes ont des plumes particulièrement chatoyantes.

On trouve des colombinés dans le monde entier, sauf dans les zones arides comme le Sahara et les zones très froides comme l’Arctique, l’Antarctique et les îles qui l’entourent. La plupart d’entre eux aiment les forêts et les régions boisées tropicales. Ils peuvent vivre dans les arbres ou à même le sol. Quelques espèces vivent également dans la savanne, les grandes plaines, les déserts, les régions boisées tempérées ou les forêts.

Quelques espèces de colombinés sont chassées pour leur viande. En Europe, par exemple, des élevages de ramiers ont été créés pour leur viande. Mis à part cela, les pigeons ont aussi participé aux efforts de guerre pendant les deux guerres mondiales. Ils ont courageusement livré des messages importants aux forces alliées près des frontières allemandes. Ils ont été félicités pour leur courage.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *