Les ongulés à nombre de doigts impair

Le tapir est un ongulé Impair-Botté avec la pointe du pied
Le tapir est un ongulé à nombre de doigts impair

Les ongulés à nombre de doigts impair sont des mammifères qui mangent de l’herbe. La plupart des ongulés à nombre de doigts impair mangent aussi des plantes. Ce groupe inclut les chevaux, les tapirs et les rhinocéros. Ces mammifères ont des sabots avec un nombre de doigts impair. Sur chaque sabot, le doigt du milieu est en général plus grand que les autres. Ces animaux sont relativement grands et ont des estomacs beaucoup plus simples que ceux des ongulés à nombre de doigts pair qui ont besoin d’estomacs complexes pour digérer leur nourriture à base de plantes.

C’est un groupe composé d’espèces très variées. Tous les ongulés à nombre de doigts impair modernes sont de grands animaux, dont la taille varie entre le plus petit, le tapir de montagne qui pèse 180 kilogrammes, au plus grand, le rhinocéros blanc qui peut peser 2.200 kilos ou plus. Leur énorme poids corporel est soutenu par leur grand orteil central ou leur troisième orteil. On en trouve dans l’ensemble de l’Afrique, de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud et de l’Asie.

Les chevaux vivent en troupeaux. A l’heure actuelle, les rhinocéros aiment vivre seuls. Ce sont des animaux territoriaux. Ainsi, ils attaqueront souvent un autre rhinocéros qui essaie d’envahir leur espace. Les tapirs sont aussi des animaux solitaires mais ils ne se défendent pas et n’attaquent pas les animaux qui envahissent leur territoire. Ils sont des animaux timides.

Les rhinocéros sont très agressifs
Les rhinocéros sont très agressifs

L’ongulé à nombre de doigts impair femelle met en général un seul petit au monde à la fois. Elle a rarement des jumeaux. Le petit peut se mettre debout peu de temps après sa naissance. Mais le petit depend encore beaucoup de sa mère. Le petit reste auprès de sa mère même après qu’il arrête de téter. Il se sépare seulement de sa mère quand elle commence à l’écarter. Elle le fait quand elle est sur le point de donner naissance à un nouveau petit. A ce moment-là, le petit rejoint le troupeau. Plus tard, les jeunes mâles sont souvent mis à l’écart pour qu’ils rejoignent des troupeaux de célibataires. Dans le cas des rhinocéros et des tapirs, ils doivent partir loin à la recherche de nouvelles sources de nourriture après avoir été sevrés par leurs mères.

Les chevaux et les ânes ont été domestiqués depuis très longtemps. Mais aucun rhinocéros n’a jamais été domestiqué. Il est trop grand et trop agressif ! Certains ont été capturés et mis dans des zoos. La population des ongulés à nombre de doigts impair s’est réduite à cause des changements climatiques, des prédateurs, des maladies, des plantes à feuilles dures et de la concurrence d’autres mangeurs de plantes comme les ongulés à nombre de doigts pair.  La plupart des espèces d’ongulés à nombre de doigts impair sont menacées mais aucune espèce moderne n’est considérée comme disparue. Ils tendent à vivre plus longtemps en captivité. Il y a beaucoup de programmes de préservation qui visent à protéger les animaux qui vivent dans la nature. Si tous ces efforts échouent, alors seules deux espèces d’ongulés à nombre de doigts impair survivront : les chevaux et les ânes domestiqués.

Les zèbres et les chevaux sont le troisième groupe d'Ungulates Impair-Botter avec la pointe du pied
Les zèbres et les chevaux sont le troisième groupe d’ongulés à nombre de doigts impair

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *