Les plus grands animaux du monde !

Qu’est ce qu’un animal ?

Les animaux sont des êtres vivants. Voici ce qui distingue un animal des autres êtres vivants (comme les plantes, les champignons, etc.) :

  • Contrairement aux bactéries, les animaux ont un corps qui est en général constitué de plusieurs cellules.
  • Contrairement aux plantes, les animaux ne peuvent pas produire leur propre nourriture : ils doivent se nourrir pour survivre. C’est lié au fait que la plupart des animaux respirent de l’oxygène, alors que les plantes respirent du dioxyde de carbone.
  • Contrairement aux plantes et aux moisissures, les animaux ont des cellules qui ont une membrane souple plutôt qu’une paroi solide.

En plus, les animaux peuvent en général se déplacer et avoir des interactions avec leur environnement. Le plus grand animal du monde est la baleine bleue.

Quels sont les différentes sortes d’animaux ?

Le royaume animal est divisé en plusieurs catégories, appelées des embranchements. Ceux-ci incluent :

  • Les acanthocéphales, ce qui signifie « à tête épineuse », sont représentés par 850 espèces de « vers à tête épineuse ». Ces parasites sont dotés d’une embouchure épineuse avec laquelle ils s’accrochent à la paroi intestinale de leurs victimes.
  • Les acoelomorphes, ce qui signifie « sans intestin », n’ont pas d’estomac. A la place, ces créatures minuscules produisent une surface gélatineuse dans laquelle leur nourriture est absorbée.
  • Les annélides, ce qui signifie « petit anneau », sont représentés par 15.000 espèces des vers segmentés, y compris le ver de terre commun (lombric). Si vous observez bien ces vers, vous constaterez que leur corps semble être composer d’une série d’anneaux circulaires.
  • Les arthropodes, ce qui signifie « pied articulé », sont de loin le plus grand embranchement, avec plus d’un million d’espèces. On y trouve les insectes, les araignées, les crabes et beaucoup d’autres animaux dotes d’une sorte de carapace (appelée « exosquelette ») rigide.
  • Les brachiopodes, ce qui signifie « pied et bras », sont un petit embranchement d’animaux marins. Ils vivent dans une coquille, comme les palourdes et d’autres bivalves, mais à l’intérieur ils sont très différents des bivalves. Ils ont en général plusieurs tentacules autour de la bouche et s’attachent aux rochers.
  • Les bryozoaires (ou ectoproctes), ce qui signifie « animaux de mousse », sont des créatures habituellement très petites qui vivent en colonies et forment des tapis ou des masses rocheuses. Il y a environ 5.000 espèces des bryozoaires.
  • Les chétognathes (ce qui signifie « mâchoire chevelue ») sont représentés par une centaine d’espèces des vers sagittaires. Il y a peu de types différents, mais la population totale de ces quelques espèces de plancton minuscule est énorme !
  • Les chordés (ce qui signifie « corde ») incluent les animaux qui ont une ossature dorsale creuse (ou quelque chose d’équivalent) qui contient un nerf important. Exactement comme la colonne vertébrale chez les êtres humains ! Tous les animaux que nous connaissons ou cotoyons le plus (les chats, les chiens, les oiseaux, les poissons, les grenouilles, les tortues, etc.), y compris le plus grand animal qui soit, font partie des chordés. Il y a environ 63.000 espèces de chordés.
  • Les cnidaria, ce qui signifie « orties brûlantes», portent bien leur nom : cet embranchement comprend 10.000 espèces de méduses, d’anénomes de mer, de guêpes de mer et d’autres créatures marines molles dotées de tentacules qui peuvent piquer.
  • Les ctenophora, ce qui signifie « porteurs de peigne », sont répartis en une centaines d’espèces animales. Souvent confondus avec les méduses, les « gelées de peigne » sont en fait un embranchement complètement séparé.
  • Les cycliophora, ce qui veut dire « porteurs de roue », sont un embranchement dont on ne connaît que trois espèces d’animaux très rares qui partagent des relations symbiotiques avec certaines espèces de homards.
  • Les échinodermes, ce qui signifie « peau épineuse », incluent environ 7.000 espèces vivantes d’étoiles de mer, de garnements, de concombres de mer et de créatures similaires. Tous ont, de façon plus ou moins apparente, le même genre de forme que l’étoile de mer.
  • Les echiura, ce qui veut dire la « queue d’épine », regroupent 140 différentes espèces de vers qui ne sont pas segmentés comme les annélides, mais qui ont des transitoires sur la queue. La plupart d’entre eux vivent dans l’eau.
  • Les entoprocta ont des bouches qui ressemblent aux brachiopodes et aux bryozoans. Cependant, ils expulsent également leur proche de rebut leurs bouches. Berk !
  • Les gastrotricha, ce qui veut dire « l’estomac velu », sont environ 450 différentes espèces de créatures microscopiques qui ont une durée de vie très courte (environ trois jours).
  • Les gnathostomulida sont un autre petit embranchement d’animaux microscopiques. Les Gnathostumulida sont également connus sous le nom de « vers mâchoire ».
  • Les hémichordés, ce qui veut dire « demie corde », sont environ 70 espèces de « vers de gland » et d’autres créatures simmilaires. La caractéristique qui les distingue est qu’une partie de leur cavité buccale dépasse de leur corps comme un grand collier.
  • Les kinorhyncha, ce qui veut dire le « museau de mouvement », sont aussi connus sous le nom de « dragons de boue » lunatique. Ce sont de très petites créatures avec les corps épineux segmentés, et un groupe de transitoires autour de la tête qu’ils utilisent pour tirer eux-mêmes par la boue. On en connaît environ 150 espèces.
  • Les loricifera, ce qui veut dire « porteurs de corset », sont des animaux minuscules répartis en une vingtaine d’espèces. Ils vivent dans la boue de mer et se déplacent autour d’employer les échelles qui ressemblent aux parapluies.
  • Les micrognathozoa, ce qui veut dire « animaux minuscules de mâchoire », ont été découverts pour la première fois en 2000. Ces animaux sont si différents des autres qu’ils ont reçu leur propre embranchement. Leur mâchoire a 32 pièces mobiles, faisant du Micrognathozoa l’un des animaux les plus complexes qui soit.
  • Les mollusques, ce qui signifie « coquilles minces », comptent environ 112.000 espèces, dont les escargots, les bernaches, les bivalves (palourdes par exemple), et même les calmars et les poulpes. C’est le deuxième ou le troisième embranchement le plus grand qui soit par la diversité de ses espèces.
  • Les myxozoa veut dire le « animal de boue ». Plus tôt ce n’étaient vraisemblablement pas des animaux du tout. Ils sont les parasites microscopiques qui affectent les poissons et les vers.
  • Les moyens nematoda « Threadlike ». Il y a beaucoup d’espèces de nématodes, qui ressemblent à des vers microscopiques. Beaucoup sont des parasites, et certains, loin d’être microscopiques, peuvent atteindre une longueur de plusieurs mètres ! L’appellation commune des nématodes est « les vers ronds ».
  • Les moyens de nematomorpha « filètent la forme ». Ces longs vers minces (surnvommés vers de crin) sont des parasites qui attaquent certains crabes et insectes. Il y en a environ 320 espèces.
  • Les nemertea, ce qui signifie « nymphes de mer », sont l’embranchement de 1.200 espèces de vers de ruban. Le tour de boîte leurs bouches à l’envers, et mangent leurs proies en les avalant d’un coup. Ils peuvent agrandir la taille de leur corps pour avaler des proies qui ont plusieurs fois leur taille. On suspecte les espèces une pour se développer encore plus longues que la baleine bleue !
  • Les onychophora, ce qui signifie « porteurs de griffes », sont un petit embranchement de créatures qui ressemblent à des chenilles appelées les vers de velours. Certains scientifiques disent que les vers de velours ne devraient pas avoir leur propre embranchement, mais devraient faire partie des arthropodes.
  • Les orthonectida, ce qui veut dire « le bain droit », sont des créatures simples qui agissent en tant que parasites dans quelques vers, mollusques et échinodermes. On n’en connaît qu’une vingtaine d’espèces.
  • Les phoronida sont un petit embranchement de créatures de mer qui font une coquille en forme de tube pour elles-mêmes. Ils ont un groupe de tentacules autour de la bouche. On a l’habitude de les appeler des « vers en fer à cheval », à cause de la forme de leur intestin.
  • Les placozoaires, ce qui veut dire « les animaux tubulaires », ne sont connus que sous la forme d’une espèce, et ses représentants ressemblent littéralement à des gouttes.
  • Les platyhelminthes, ce qui veut dire « les vers plats » sont un embranchement qui regroupe quelques 25.000 espèces dont la plupart sont microscopiques et dissipées, et inoffensives. Cependant, il y a quelques espèces parasitaires, comme la douve du foie infâme, qui affecte environ 30 millions d’êtres humains à travers le monde.
  • Les poriferères, ce qui veut dire « porteur de pores », sont les éponges de mer – alove d’environ 5.000 espèces aujourd’hui. Les éponges sont les seuls animaux qui n’ont pas d’organes internes et dont leurs corps n’est qu’un groupe de cellules qui fonctionnent ensemble.
  • Les priapulida sont un petit embranchement (environ 17 espèces) de vers marins. Les weer ont été découverts il y a un siècle, mais on ne les connaît pas encore très bien.
  • Les rhombozoa, ce qui veut dire « l’animal en forme de pastille », sont un embranchement de parasites minuscules qui affectent les poulpes et les calmars. Chaque adulte (de des espèces données) a exactement le même nombre de cellules !
  • Les rotifères, c’est-à-dire « porteurs de roue », sont des animaux microscopiques qui ont autour de la bouche des touffes de poils qu’ils utilisent pour laver leur nourriture. Quand ils bougent leurs poils, ça ressemble au mouvement d’une roue. Il y en a environ 2.000 espèces.
  • Les sipuncula, ou « petits tubes », s’appellent aussi les « vers d’arachide », à cause de la forme qu’ils adoptent quand ils ont peur. Ils ont une bouche pleine de tentacules qu’ils peuvent faire rentrer à l’intérieur de leur corps. Ils font en général moins de 10 cm de long.
  • Les tardigrada, ce qui signifie « l’étape lente », sont l’embranchement de la « eau soutient ». Ce sont des animaux minuscules qui font un peu penser à une taupe à six pattes. On en trouve dans des conditions extrêmes, comme les hauteurs de l’Himalaya ou les mers profondes. Il y en a environ 750 espèces.
  • Les xenoturbellida, ou « plathelminthes étranges », sont un embranchement dont on ne connaît que deux espèces. Ces animaux n’ont aucun organe bien défini à part un système nerveux. Ils mangent des mollusques.

Quel est le plus grand animal du monde ?

Le plus grand animal du monde (mais pas le plus long) est la baleine bleue. Elle peut mesurer 30 mètres de long ou plus et pèse environ 140 tonnes – c’est-à-dire 140.000 kilos ! C’est encore plus grand que le plus grand dinosaure qui ait jamais existé. Malheureusement, elle a failli partager le sort des dinosaures au 20ème siècle à cause de la chasse à la baleine. La chasse à la baleine bleue a été interdite dans les années 1960, et a complètement disparu dans les années 1970. Mais même aujourd’hui, la population de baleines bleues représente moins de 1% de ce qu’elle était avant le début de la chasse à la baleine.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *